Surveillance des parcs

Au sujet du programme...

La Ville de Gatineau aménage et entretient de nombreux parcs sur son territoire. En 2002, dans le but de prévenir le vandalisme et pour assurer la qualité des infrastructures aménagées sur son territoire, le Service des loisirs, des sports et de la vie communautaire créa le programme de surveillance des parcs.

Principes directeurs

Inspiré d'un programme créé par la Ville de Hull en 1997, ce programme de prévention vise à assurer une présence dans les parcs afin de décourager les auteurs de méfaits. Ainsi, des étudiants en techniques policières patrouillent, en équipe de deux et selon une fréquence préétablie, dans les différents parcs de la ville pour y rencontrer les utilisateurs et les sensibiliser aux différentes législations relatives aux parcs municipaux. Les surveillants ont aussi la responsabilité d'informer les services publics appropriés lorsqu'ils découvrent une problématique pouvant mettre en péril la sécurité ou la qualité de vie des citoyens dans les parcs. L'approche utilisée s'apparente à celle des animateurs de rue. Ils ne possèdent aucun pouvoir répressif, mais sont appuyés par des policiers en cas de besoin.

Sous la responsabilité des superviseurs de programme, plus d'une vingtaine de surveillants de parcs se relaient pour assurer un service constant sept jours par semaine, de 10 h le matin à 2 h de la nuit, du 19 mai au 1er  septembre. Par la suite, ces derniers travaillent à temps partiel sur un horaire planifié selon les problématiques recensées jusqu'à la fin novembre. Les patrouilleurs se rencontrent sur une base hebdomadaire afin d'échanger des informations et mettre à jour leurs connaissances sur l'état des différents secteurs de patrouille. Des rencontres sont organisées régulièrement avec le Service de police, les associations de quartiers, les maisons de jeunes et les organismes communautaires afin de coordonner leurs actions face aux problématiques rencontrées dans les parcs municipaux.

Structure endommagéeL'efficacité du programme de surveillance des parcs est influencée par ses nombreux collaborateurs. Le Service des travaux publics assure le suivi des requêtes de réparation et d'entretien effectuées par les surveillants et le Service de police assure l'application des règlements municipaux lorsque l'intervention des surveillants est insuffisante. De leur côté, les centres de services, les maisons de jeunes, les associations de quartiers et les organismes communautaires travaillent à identifier les problématiques particulières et s'impliquent dans les solutions envisagées.

Impacts sur la communauté

Depuis sa création, le programme a permis de diminuer de façon considérable les coûts engendrés par la réparation des actes de vandalisme dans l'ensemble des parcs de la municipalité. La présence de ces préposés diminue le nombre de situations propices à la détérioration des installations publiques dans les parcs de la ville.

Haut de la page