Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Terrain Lucerne/Fraser

Je vais proposer demain au conseil municipal, avec monsieur Duggan, de protéger le terrain et de renoncer à la vente. Il me semble évident que la valeur des milieux naturels sur ce terrain justifie amplement leur préservation, sans parler du potentiel archéologique. Je crois aussi qu’il serait impossible de développer des parties du lot sans mettre en péril les écosystèmes fragiles qui s’y trouvent.

La pression du développement est très forte à l’Ouest, nous avons l’occasion de ne pas en rajouter. De plus, plus souvent qu’autrement, nos options sont limitées car nous sommes tributaire d’actions qui datent parfois de plusieurs années… cette fois-ci, comme propriétaire du terrain, la ville peut en assurer la protection sans intermédiaire.

Je proposerai aussi au conseil d’amorcer les changements réglementaires pour protéger le terrain à long terme, ainsi que de modifier la politique des transactions immobilières de la ville pour que de telles situations ne se reproduisent plus.

Les commentaires sont clos