Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Jour 76

Matin : rencontre au centre de services de Buckingham avec des représentants de l'Ordre des architectes du Québec à propos d'une éventuelle politique nationale de l'architecture (pour éviter la circulation du matin, des réunions tôt près de la maison sont efficaces). 9h30, plénier à huis clos où l'on continue les discussions sur le cadre financier gatinois, discussions pas terminées au Lac-à-l 'épaule. Caucus préparatoire public pour le conseil du soir, on revoit tous les points à l'ordre du jour. Ensuite présentation par nos services sur de nouveaux outils pour atténuer la vitesse, des balises flexibles, qui coûtent moins cher que les mesures traditionnelles (dos d'âne) et qui fonctionnent dans plusieurs contextes. Diminuer la vitesse est une question de sécurité... et de qualité de vie. On souligne le départ à la retraite d'un haut fonctionnaire qui nous quitte après 32 ans de services. On fait ensuite le point sur l'implication des maires des grandes villes du Québec dans la campagne électorale en cours. Point de presse après le caucus (et il y en aura un autre après le conseil). Entre le plénier et le conseil, rencontre au bureau du maire avec le corps de cadets 2029, dans le cadre de leur 40e anniversaire. En début de conseil, Daniel Séguin, promoteur de "Deux rives, une musique" remet au conseil un album souvenir. Plusieurs questions des citoyens, le débat sur la charte arrive au conseil, je vous invite à suivre les médias pour les détails. Après le conseil, jasette des élus dans le bureau du maire.

Commentaires (2) -

Frédéric Miville-Deschênes
Frédéric Miville-Deschênes

Et quelle est la position de la mairie sur la proposition de l'OAQ (car un appui envers celle-ci nécessiterait un refonte complète de l'urbanisme à la Ville, où l'architecture est absente depuis près d'un demi-siècle...)?

François Léveillé
François Léveillé

Le maire n'a pas pris de position à ce stade, l'objectif était d'abord de prendre contact et que les gens de l'OAQ puissent détailler un peu leur démarche. Une éventuelle Politique nationale resterait de toute façon à élaborer, et les villes seront certainement appelées à participer si cela se concrétise.

Les commentaires sont clos