Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Jour 66

Première journée du genre dans ma vie. L’horaire de la journée tient sur deux pages pleines. Après le départ des enfants pour l’école, 8h, rendez-vous chez la coiffeuse pour une coupe de cheveux d’urgence. Je n’ai pas oublié la note mise à mon agenda par ma secrétaire : ne pas oublier ma cravate. 9 h, séance de photo rapide pour la banque de photos officielles. 9 h 30 relecture des quatrediscours de la journée. 10 h départ pour l’hôpital de Gatineau. Première rencontre de la journée avec madame Marois. Le ministre de la santé et le ministre de la sécurité publique y sont. Je participe à la préparation du point de presse pour donner de l’info sur les enjeux régionaux du jour. Après les annonces gouvernementales, nous partons rapidement pour le diner de la Chambre de commerce. Madame Marois y fait d’autres annonces (tout le contenu sera dans les médias demain). Je fais mon premier discours de la journée pour la remercier de sa présence. Je quitte rapidement les lieux pour la Maison du citoyen où je dois accueillir la délégation gouvernementale pour l’annonce sur le centre multifonctionnel. La première ministre passe d’abord au bureau du maire pour signer le livre d’or de Gatineau. Nous prenons le temps de discuter, seuls avec nos équipes, avant la rencontre technique avec les fonctionnaires pour préparer la communication officielle. Nous parlons des défis que doivent relever les villes, notamment de fiscalité et du cadre légal inadéquat. Un mot sur les bibliothèques et sur l’enseignement supérieur, deux dossiers où l’Outaouais aura besoin de l’aide de Québec. On parle aussi de la laiterie de l’Outaouais et de l’importance d’appuyer les initiatives en économie sociale. Quand nous quittons le bureau, tout le conseil accueille madame Marois, les joueurs des Olympiques sont tous présents et l’on procède à l’annonce qui nous permettra d’aller en appel d’offres pour le nouveau Guertin le 11 mars prochain. Début de la construction en mai. 16 h, le ministre de la culture, monsieur Maka Kotto, annonce l’appui gouvernemental à la politique du patrimoine de Gatineau (770 000$). Je fais mon troisième discours de la journée. 18 h, j’accompagne la première ministre dans un bain de foule au Salon du livre. 18 h 30, elle quitte le Salon et les dignitaires qui restent procèdent à l’ouverture officielle du salon. Je fais mon quatrième discours de la journée. Rencontre avec des artisans du livre, puis départ pour le bureau pour préparer la journée de demain, qui sera marquée notamment par une conférence de presse sur les 100 jours du conseil. On s’aperçoit que nous n’avons pas soupé, nous décidons donc d’aller travailler en mangeant au resto (l'équipe du cabinet). Fin de la réunion à 22h.

Les commentaires sont clos