Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Amendement au projet de loi 40 sur les commissions scolaires: surprise et incompréhension

Dans la nuit de vendredi à samedi, le gouvernement a apporté un amendement à son PL 40 sur les commissions scolaires, qui semble faire en sorte de forcer les villes à donner ou acheter des terrains pour la construction d'écoles. Nous sommes extrêmement surpris, et inquiets, des conséquences de ce mécanisme.

Sur le plan financier, ça veut dire que les villes se retrouvent à financer à co...ups de millions le ministère de l'éducation, avec la taxe foncière. Ça n'a aucun sens! Quand Québec fait un hôpital, un palais de justice, un ministère, il paie le terrain. Pourquoi dans le cas d'une école ce serait à la ville de payer?

Ça pose aussi un de gouvernance, puisque le bureau du ministre se retrouvera ultimement à faire des choix d'aménagement du territoire chez nous, en plus de peut-être statuer sur notre taux d'endettement, sans que nous n'ayions rien à dire!

La solution est pourtant très simple: la construction d'une école doit venir avec le financement du terrain, c'est pas plus compliqué que cela.

Le mécanisme qui a été adopté risque d'envenimer bien davantage une situation qu'il serait pourtant simple de régler.

Ma réaction complète ici 👇

Les commentaires sont clos