Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Jour 44

Grosse journée en plénier avec tous les élus (presque tout est webdiffusé, voir sur le site de la ville pour les archives). On commence à huis clos sur un dossier qui sera rendu public demain. Ensuite, présentation du chef de nos ...pompiers sur la situation à Gatineau en lien avec le drame à l'Isle-Verte (http://www.lapresse.ca/le-droit/actualites/ville-de-gatineau/201401/28/01-4733224-lisle-verte-gatineau-protege-mieux-ses-residences-quailleurs-au-quebec.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_ville-de-gatineau_86608_section_POS4). La deuxième présentation porte sur une entente avec la ville de l'Ange-Gardien pour la desserte en eau de résidences qui se trouvent reliées au réseau de Gatineau mais qui se trouvent chez nos voisins. On clarifie une situation qui trainait depuis longtemps. Troisième présentation, sur la politique du patrimoine et sur l'aide dont nous aurons besoin de Québec pour en financer le plan d'action. C'est un autre domaine où nous avons du rattrapage à faire. Lors du diner, je prends quelques minutes avec l'équipe du cabinet pour la préparation finale de la rencontre de demain avec le maire Watson. En après-midi, on adopte une nouvelle façon de faire pour le budget discrétionnaire des élus. Une nouvelle loi provinciale et l'arrivée d'Action Gatineau nous obligent à changer nos façons de faire. Le président du conseil sera responsable de ce dossier. On termine la journée de plénier par un retour à huis clos sur un enjeu qui est présentement judiciarisé. Rencontre avec Frédéric Poulin de l'Alliance pour la cause de l'enseignement supérieur en Outaouais. Fin d'après-midi avec l'équipe du cabinet pour préparer la journée de demain, elle sera chargée elle aussi, ne ratez pas le téléjournal demain.

Jour 43

Dès 8h, entrevue à la Télévision communautaire TVC Basse-Lièvre, à Buckingham. Long trajet enneigé vers la Maison du Citoyen et rencontre d'équipe pour revoir l'agenda de la semaine, les invitations reçues, les demandes urgentes, les allocutions prévues et distribution de certaines tâches issues de mes réflexions de la fin de semaine. Diner avec la conseillère Louise Boudrias pour échange...r sur différents sujets, rencontre stimulante. Entrevue avec une personne intéressée à un des derniers postes à combler au Cabinet (deux personnes au soutien ont pris leur retraite en novembre). Bonne discussion avec les élus qui siègent à la STO sur notre vision des changements que nous voulons proposer. Rencontre du lundi avec la direction générale (idéalement pour préparer la semaine suivante, mais souvent pour régler des enjeux pressants). Avant de quitter, le point sur la première journée de la mise en place des mesures adoptées par la STO pour améliorer les services.

Jour 42

Téléphones dans la voiture en allant au bureau (oui, avec une oreillette!). Quand on habite dans le secteur Buckingham et qu'on travaille surtout dans le secteur Hull, il faut vraiment rentabiliser les temps de transport. Au bureau, signature d'une lettre de condoléance en mon nom, au nom des membres du conseil et en celui de tous les Gatinois à la mairesse de L’Isle-Verte, Mme Thériault.... Rencontre avec la direction générale et le conseiller Carpentier sur la gestion de projet, un sujet important dans une ville en croissance. Réunion téléphonique avec des membres du CA du CLD-Développement économique Gatineau pour combler des postes au CA. Déplacement vers le caucus des députés provinciaux de la région : première rencontre de travail, on jette les bases d'un partenariat important. Pour parler d'une voix forte, Gatineau doit travailler main dans la main avec les élus régionaux. Diner au bureau avec mon ami Stefan Psenak. Réunion avec les élus d'Action Gatineau pour échanger sur la loi qui donne au chef de parti un droit de regard sur la façon dont ils dépensent leur budget discrétionnaire de conseiller. Le conseil traitera de cette question publiquement la semaine prochaine. Comité exécutif de l'Union des municipalités du Québec, par conférence téléphonique. On fait le point notamment sur la question des régimes de retraite et sur l'appui à donner à l'Isle-Verte. Arrivée tôt à la maison, le vendredi, c'est sacré.

Jour 41

Matin, entrevue dans la voiture sur l'excellente nouvelle du retour complet de l'entreprise Brookfield à Gatineau. Toute la matinée se passe ensuite à la STO. On présente aux membres du CA le rôle et le fonctionnement des différents services administratifs. Les questions sont nombreuses et les discussions sont intéressantes. Par exemple, j'ignorais que la STO est une des trois seules soci...étés de transport au Canada qui est régit par une loi fédérale (car elle offre un service interprovincial). Il y a toutes sortes de conséquences à cela, par exemple l'éventuelle loi québécoise sur les régimes de retraite ne s'y applique pas. Évidemment, on aborde aussi les défis plus immédiats auxquels nous sommes confrontés. En après-midi, je dois quitter pour une conférence de presse avec la Ministre de l'éducation, madame Malavoy, qui annonce des investissements de 11.5 millions en Outaouais. On discute aussi du sous-financement de l'UQO et de la visite à venir de madame Marois. Par la suite, retour à la STO pour discuter de diverses démarches que le nouveau conseil veut entreprendre pour revoir certaines façons de faire. On avance.

Jour 40

Toute la matinée, réunion de l'exécutif. Quelques points administratifs et préparation des pléniers à venir (les pléniers sont les rencontres des élus en dehors des conseils). Point de presse avec les journalistes présents. Diner-rencontre avec des gens d'affaires du secteur Hull, ça bouge au centre-ville. Réunion d'équipe avec le chef de police sur l'actualité du jour. Rencontre stimulante avec un citoyen plein de projets. Souper à la maison, une première cette semaine. En soirée, quelques téléphones pour préparer la journée de demain.

Jour 39

Jour de conseil. Matinée consacrée à des présentations à huis clos : dossiers ayant une composante ressources humaines importante. Midi, dîner sur place avec les collègues. En après-midi, caucus préparatoire au conseil (webdiffusé), on discute des points à l'ordre du conseil, il s'agit surtout de demandes de clarifications. Après la rencontre, courte rencontre avec la presse, je finalise ...la préparation des allocutions du soir et je rencontre quelques conseillers sur des problèmes particuliers. Souper sur place avec les collègues. À 19h30, conseil. Premier conseil de l'histoire webdiffusé et télévisé, c'est un pas de plus pour améliorer l'accès des gens à nos travaux(enregistrement disponible sur le site de la ville). Après le conseil, deux points de presse sur les sujets du jour, l'un avec les médias habituels, l'autre avec un important groupe d'étudiants en journalisme. Après coup, les élus et les membres du cabinet se retrouvent au bureau du maire pour un goûter. Après une longue journée de travail, la pression retombe et on rit beaucoup. En cette journée internationale du câlin, on se souviendra longtemps du câlin réparateur entre Maxime Tremblay et Richard Richard M. Bégin!

Jour 38

Rencontre d'équipe pour faire un retour sur la semaine précédente et pour préparer les jours qui viennent (agenda, dossiers chauds, invitations, enjeux médias, etc.). Ensuite rencontre avec deux entreprises différentes sur des projets à venir, puis rencontre avec le CLD-développement économique Gatineau. Rencontre avec un groupe de citoyens et le conseiller du quartier concerné sur un des... sujets du conseil de demain. Rencontre avec le président du conseil sur de nouveaux modes de fonctionnement (plus d'info à venir dans les prochaines semaines). Finalement, rencontre du lundi avec la direction générale, on fait le point sur les enjeux de la semaine et sur les présentations à venir au conseil. En soirée, alors que je travaille dans mon bureau, petite pause dans le hall de la Maison du citoyen à cause d'une alarme d'incendie. Lecture de documents relatifs au conseil de demain, notamment mes notes d'allocution.

Jour 37

La journée débute par une coupe de cheveux de la rentrée. Arrivé au bureau, je signe quelques documents et mon équipe m'aide à préparer le point de presse de la "rentrée politique". Pendant les vacances plusieurs sujets ont fait la manchette et tous les médias voulaient faire le point. Nous les avons reçus au cabinet C'est toujours un exercice périlleux de faire face à une dizaine ...de journalistes dont les questions portent sur toutes sortes de sujets. Le travail de mon équipe était de prévoir les questions et de m'aider à me préparer à y répondre. Ils les avaient toutes prévues, sauf une. Ils sont forts. Après le point de presse, on prend un taxi pour aller faire, en direct, l'émission du midi à Radio-Canada radio, enregistrer une entrevue au téléjournal et, faire, entre les deux, une entrevue en direct par téléphone avec Roch Cholette. Au retour, diner avec toute l'équipe du cabinet pour lancer l'année. Le reste de l'après-midi est consacré à préparer le conseil de mardi et le Lac-à-l'épaule de mars. La routine n'est pas tout à fait installée, je me couche en oubliant d'écrire mon statut FB. Aujourd'hui, samedi, conférence au Salon des entreprises de Gatineau (14h30, Maison du Citoyen).

Jour 36

De retour au travail. Bonne année à tous et à toutes!

Hier, j’étais à Kigali, au Rwanda, en voyage avec mon père. Aujourd’hui j’ai repris le travail à Gatineau. Disons que le choc est grand entre les deux mondes! Je suis prêt à commencer 2014 - la tête est reposée… mais le corps se remet à peine des 31 heures de déplacement entre l’hôtel là-bas et la maison ici!

Ce matin, je suis allé... souhaiter une bonne année aux élus qui participaient à la formation de l’UMQ sur le fonctionnement du conseil et des villes en général. J’ai ensuite longuement rencontré l’équipe du cabinet pour faire le point sur ce qui s’est passé en mon absence. Rencontre avec la FTQ pour parler de la fin possible du service postal au fédéral, puis avec Gilles Carpentier pour parler de la STO. Préparation de la journée de demain, notamment d’un point de presse pour répondre d’un seul coup à plusieurs demandes des médias. À la maison, lecture de la revue de presse et du courrier des dernières semaines. Grosse année en perspective, j'ai bien l'intention de travailler fort.

Jour 34

Dès le départ des enfants pour l'école, entrevue sur le budget. Rencontre de travail avec Martin Lajeunesse au centre de services de Buckingham pour continuer la transition des dossiers du quartier de Buckingham. Autre rencontre avec des citoyennes, puis après-midi entier de travail, seul dans une salle du centre de services, pour mettre mes dossiers en ordre avant de quitter pour les Fêtes. Un calme productif. Les vacances approchent... elles seront nécessaires.