Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Jour 87

Rencontre de l'exécutif (webdiffusée et archivée sur le site pour les intéressés). Pas de grands enjeux, plutôt administratif aujourd'hui. Ensuite, comité exécutif de l'UMQ (par téléphone). On prépare l'après élections et les moyens de nous assurer que le gouvernement qui sera élu mettra les enjeux des municipalités en priorité : régimes de retraites, infrastructures, autonomie municipale, pacte fiscal. En pm, rencontre du comité Fêtes et festivals, nous ferons bientôt au conseil une présentation sur notre programme d'aide aux événements. En fin de journée, rencontre de Développement économique Gatineau pour préparer l'assemblée générale à venir. Au milieu de tout ça, plusieurs appels à des partenaires sur divers dossiers et rencontre avec mon directeur de cabinet pour des petits suivis.

Jour 86

Comité plénier toute la journée. L'avant-midi est consacré à la mise en place d'un bureau de gestion de projets. Les détails sont ici : http://www.ville.gatineau.qc.ca/portail/default.aspx?p=la_ville%2Fsalle_medias%2Fcommuniques%2Fcommunique&id=520262872&mc=c
L'enjeu est d'importance. Nos investissements dans nos infrastructures sont passés en 9 ans de 45 millions à 104 millions aujourd'hui, avec les mêmes équipes et la même façon de travailler. À ces investissements s'ajoutent maintenant des projets comme celui de la réfection de nos usines (100 millions), celui du centre Multi (63.5 millions) et nos projets de revitalisation, au centre-ville en particulier. On propose un changement majeur à la fois dans notre approche de la gestion des projets et dans les ressources qui y sont consacrées. En après-midi les présentations continuent, mais à huis clos. Les sujets comportent des éléments juridiques et de ressources humaines importants. En fin de journée, brèves rencontres de préparation de réunions à venir avec des partenaires de l'extérieur. Souper avec la conseillère Sylvie Goneau pour échanger sur le travail du conseil et sur nos dossiers communs. Retour au bureau pour une soirée de lecture.

Jour 85

8h, entrevue de 30 min à la TVC Basse-Lièvre, c'est rare (et précieux) d'avoir l'occasion d'élaborer sur les enjeux dans une entrevue aussi longue. Rencontre d'équipe du lundi au bureau. On prépare la semaine. On doit bousculer l'agenda pour pouvoir assister au dévoilement d'une étude sur le Rapibus. Dîner de travail avec Gilles Carpentier à propos de nos travaux à la STO. En début pm, rencontre avec Paulette Lalande, présidente de la Conférence régionale des élus, puis départ pour le dévoilement de l'étude (point de presse sur place). Au retour, rencontre du lundi avec la direction générale, révision du discours pour la rencontre conjointe entre les chambres de commerce d'Ottawa et de Gatineau, une première depuis des années. Monsieur Watson y est, lui aussi sans cravate - photo dans le statut précédent - la rencontre est un autre bel exemple de rapprochement entre les deux villes. Retour au bureau, je mets de l'ordre dans mes papiers, statut Facebook, puis départ pour la maison.

Jour 84 (vendredi)

Séance de signatures avec la notaire de la ville. Toute l'avant-midi, rencontre de la Commission de révision des dépenses, on revoit le plan d'action pour les mois et les années à venir, objectif : que chaque dollar dépensé le soit efficacement, optimisation des services offerts. La Commission est sous le leadership de Maxime Tremblay, on avance bien. Entrevue avec TVA sur les projets locaux pour le 150e de la Confédération. Dîner avec une amie pas vue depuis trop longtemps. En après-midi, caucus des élus d'Action Gatineau puis rencontre avec l'équipe du cabinet pour régler quelques cas, notamment celui du discours de samedi soir devant le Club Civitan d'Aylmer.

Jour 82

Réunion de l'exécutif (webdifusée et archivée), puis réunion de travail avec les membres de l'exécutif et du comité du budget et des immobilisations. On prépare une présentation importante pour un plénier à venir. Midi, rencontre pour préparer la visite de Denis Coderre, maire de Montréal, le 11 avril prochain. Par la suite, rencontre officielle avec le ministre des affaires extérieures du Burundi, son excellence l'ambassadrice du Burundi ainsi que plusieurs membres de la délégation. Le ministre est en tournée au pays pour quelques jours, il s'agit d'une visite de courtoisie. Par la suite, rencontre avec des gens d'affaires sur un projet en cours à Gatineau et rencontre très positive avec le Centre islamique de l'Outaouais pour échanger sur les relations interculturelles à Gatineau. Fin de journée, préparation du conseil d'administration de la STO qui aura lieu demain.

Jour 81

Rencontre du mardi en plénier : dépôt du rapport occasionnel du vérificateur général sur la relation entre la ville et la STO. Dépôt de la politique environnementale - Bilan 2009-2013 et plan d’action 2014-2018. Bilan 2013 et plan d’action triennal - Gatineau, Ville inclusive (intégration des personnes handicapées et à mobilité réduite). Point de presse qui porte surtout sur le rapport du vérificateur général. Diner avec sept collègues, on jase surtout de politique (quoi d'autre?). Rencontre avec la direction de Développement économique Gatineau pour préparer le prochain CA. Moment de travail seul dans mon bureau (c'est trop rare). Courte entrevue avec MaTV. Appel à Michel Picard pour le remercier pour sa contribution à l'information régionale au cours de sa longue carrière à Radio-Canada.

Jour 80

Matin chaotique. Enfant malade et rendez-vous chez le dentiste. Arrivée au bureau en retard pour une rencontre avec Madeleine Brunette, mairesse de Cantley. On évalue des avenues de collaboration entre les deux villes. Diner avec l'équipe du cabinet, on tente de rattraper le retard. PM, rencontre avec des haut fonctionnaires pour préparer l'exécutif de mercredi et le plénier de la semaine suivante. En fin d'après-midi, première rencontre officielle avec Mark Kristmanson, premier dirigeant de la CCN et son équipe. Rencontre cordiale, volonté de collaborer, des rencontres auront lieu plus régulièrement tant au niveau politique qu'administratif. Fin de journée avec la direction générale sur les enjeux à venir. Ce soir, si vous avez le temps, 21h30 émission spéciale de MATV enregistrée lors du Sommet sur le milieu municipal de vendredi.

Jour 79 (vendredi)

Sommet de l'UMQ, Québec. 7h, déjeuner avec mon directeur de cabinet et avec un attaché politique pour préparer la journée, revoir le contenu de ma présentation de l'après-midi (c'est la première fois que je m'adresserai à la plénière) et cibler quelques personnes que nous voulons absolument rencontrer. Les moments pour réseauter sont nombreux, je peux donc échanger brièvement avec plusieurs maires et mairesses ainsi qu'avec plusieurs député(e)s et ministres. Lors de l'entrée des chefs du PQ, du PLQ et de la CAQ, j'ai l'occasion de les saluer tous les trois. Mme Marois réitère qu'elle a beaucoup apprécié sa visite à Gatineau et monsieur Couillard entend bien venir discuter à l'hôtel-de-ville de Gatineau dès qu'il en aura l'occasion. Entrevue avec MaTV (national) en compagnie du maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny. Diner en compagnie de plusieurs maires et du directeur des programmes de l'UMQ. On parle notamment du transfert éventuel d'un point de TVQ vers les villes. Moment le plus intéressant : les discours des trois chefs, l'un après l'autre. C'est un bon moment pour évaluer la différence entre les partis sur la question municipale. Les principes sont là, il faudra de l'action après le 7 avril. En après-midi, je fais une présentation en compagnie de Mme Manon Cyr, présidente du caucus régional du Nord-du-Québec, mairesse de Chibougamau et Mme Suzanne Roy, première vice-présidente de l’UMQ, mairesse de Sainte-Julie. Je crois que la vidéo de la présentation est sur le site de l'UMQ. Échanges avec Denis Coderre au sujet de sa visite à Gatineau, en avril. Entrevue téléphonique avec Le Droit. Départ en avion pour Gatineau, j'arriverai avant le dodo.

Jour 78

Dès l'arrivée au bureau, préparation de la conférence de presse de 14h. À 10h, rencontre avec les commissaires bénévoles du bureau de l'ombudsman et avec le président du bureau. On échange sur les défis auxquels ils sont confrontés (mandat, ressources, etc.). Ensuite rencontre avec la direction générale sur un dossier important qui sera déposé au conseil prochainement. Sur l'heure du midi, on continue la préparation de la conférence de presse avec madame Paulette Lalande, présidente de la conférence régionale des élus. Avec l'arrivée de l'ensemble des participants, on revoit les présentations de chacun et on essaie de prévoir les questions difficiles. Lors de la conférence de presse, les questions sont nombreuses. C'est une première depuis longtemps de voir autant de partenaires de la région s'unir pour défendre les intérêts de l'Outaouais. Bravo à Antoine Normand de la Chambre de commerce et à Frédéric Poulin de l'ACÉSO pour l'initiative. Après la conférence, avec les collègues du cabinet on règle des petits enjeux d'intendance et on saute dans l'auto, direction aéroport pour prendre le vol pour Québec. Cette fois, tout va bien et nous atterrissons à Québec après 50 minutes de vol. Je suis accompagné par un attaché politique, le travail continue donc dans l'avion, dans le taxi... et pendant le souper à l'hôtel. On aime notre travail. En soirée, relecture des documents pour demain en écoutant la fin du débat des chefs. Demain, deuxième sommet sur le monde municipal.

Jour 77

Ce matin, comité exécutif (wediffusé et archivé sur le site). Premier point de presse de la journée sur les sujets à l'ordre du jour, on parle surtout d'un projet pilote qui permettra à nos écocentres de stimuler la réutilisation de plus de matériel et ainsi réduire l'enfouissement (bon pour l'environnement et source d'économie au budget). 11h, conférence de presse du bureau de l'Ombudsman sur la participation citoyenne. Son rapport est sur le site de la ville, j'invite celles et ceux qui s'intéressent à la participation citoyenne à le lire. Il y a de la place à l'amélioration dans nos façons de faire. Deuxième point de presse de la journée, sur le contenu du rapport. Sur l'heure du midi, rencontre de travail de l'exécutif sur des sujets à venir au plénier. En après-midi, trois rencontres dans la période sans rendez-vous : Daniel Richer Dit Laflêche, crieur public de Gatineau, François Roy de Logemen'Occupe et Louise Guindon des Œuvres Isidores Ostiguy, puis deux représentants de Vivre en ville, une organisation qui fait la promotion du développement urbain durable... qui est une solution non seulement pour améliorer l'environnement, mais également pour s'attaquer à la source de la crise des infrastructures. En fin de journée, préparation de la journée de demain, puis relecture du discours du soir même : soirée des bénévoles d'Action Gatineau.