Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Un dossier important pour toutes les grandes villes du Québec 👇

Aujourd'hui, les maires et mairesses des 5 plus grandes villes québécoises font front commun et demandent aux chefs des partis fédéraux d'adopter une position claire face à la multiplication des armes à feu au Québec et au Canada.

Les villes prennent leurs responsabilités et agissent concrètement. À Montréal, nous avons...

👉alloué au SPVM 42 effectifs supplémentaires pour combattre le crime organisé ;

👉créé une escouade spécialisée dans la lutte contre le trafic d'armes (ELTA) ;

👉financé des groupes communautaires à la hauteur de 5 millions pour faire de la prévention auprès de nos jeunes.

Cela mène à des perquisitions et à des arrestations, mais le fédéral doit absolument agir à la source, en interdisant les armes d'assaut ET de poing, et en allouant les ressources nécessaires aux services frontaliers.

Les positons actuelles des partis fédéraux ne sont pas suffisantes. C'est un enjeu pancanadien qui nécessite l'action concertée, certes des villes, mais également du gouvernement du Canada, seul palier pouvant agir aux frontières. 

Mes collègues et moi sommes déterminés à agir fermement en matière de sécurité publique, et nous invitons les chefs des partis fédéraux, à la veille de leur débat, à préciser leurs intentions sur cet enjeu.

En compagnie de Régis Labeaume, maire de Québec

Marc Demers, maire de Laval

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

Sylvie Parent, mairesse de Longueuil